mardi 8 mars 2016

La Gourdbanjoncelle

En testant un archer de violon sur mon banjo j'ai étais surpris de m'apercevoir que ça rendait super bien je trouve ! (sauf qu'on peut pas atteindre toute les cordes vu qu'elles sont toutes sur un plan, idéalement faudrait la touche et les sillet incurvé prévus pour)
Sur une guitare ça fesait trés basique. Mais sur le banjo ça fesait bien un son "profond", qui résonne fort et tout.
Du coup je me suis dit que s'il fallait faire un violoncelle du pauvre le principe de la peau tendu du banjo serait probablement plus intéressant qu'une caisse façon guitare !?

Et comme il me reste une grosse calebasse.. C'est partis ! Je vais tenter un genre de violoncelle façon gourd-banjo.

Alors là j'ai pô prévus de sculpté tout bien et tout comme pour ma gourd-banjo. C'est juste un essai. Si le son en vaut la peine je graverait pitêtre le talon histoire de dire mais à l'origine c'est juste un essai.

En bois j'ai pus trop grand chose. Me reste une planche de padouk 500x185x20mm et je prévois de combler se qui manque avec des planches de hêtre un peu moisi par endrois (vieille table de jardin) :


Dans mon idée la touche serait en padouk, ainsi que la tête, le renfort de manche et la "queue" (la barre qui traversera toute la calebasse).
Aprés la scie sauteuse voila les différents morceaux :

 Maintenant commence la longue et interminable tache chiantissime quand on a ni dégau ni calibreuse, juste une "table à poncer" :
le dégauchissage en vue du collage !
 J'ai lus que le padouk était gras et qu'il fallait le dégraisser à l'acétone avant de le coller. J'ai donc verser de l'acétone où je voulais coller puis j'ai essuyer avec du PQ. J'espére que ça suffira !?
J'ai commencer à coller le renfort à la queue :



12 mars :
Poursuite des collages et dégauchissages.
D'abord les cotés du manche en hêtre pourris :


Aprés dégauchissage du coté touche, coupe de biais et dégau de la coupe de biais, collage de la tête :


Il n'y a que les 5 petits rouges qui sert réellement le collage. Les autres serre-joint sont la pour tenir soit le manche soit les butées qui empêche aux pièces de glisser. Sans ça  les collages de biais se barre systématiquement en cacahuète ! La colle fesant office de patinoire les piéces suivent la coupe de biais et s'écartent l'une de l'autre. D'où les butées ...

25 Mars :
Mon première essai d'archet était trop lourd. Mon second plus simpliste :


Ne permettait pas de régler la tension du crin.
Mon troisième fait encore bricolo mais il devrait faire le job. Les crins sont serré grace à une vis et un insert. Le bec est collé et une autre vis utilise les 2mm encore libre de l'insert :







 Au passage j'ai retrouvé une vieille souche de buis. En la coupant en tranche elle s'avére assez joulie (trace de champignon gris/bleue) je ne sait pô encore où je l'utiliserais mais j'aimais bien !


Sinon j'ai collé des renforts par-ci par-là et j'ai fait les entailles pour passer la queue :




30 mars :
 Au départ je voulais faire une tête ajouré, 'vec les mécaniques planté par le coté, mais je pensais que les méca que j'avais commandé serait sensiblement de la même taille que celle de guitare. Hors ...


C'est celle de gauche. A droite c'est une pour guitare.
Elle est ÉNORME ! C'est un roc ! ... c'est un pic... c'est un cap !
Que dis-je, c'est un cap ? ... c'est une péninsule !
Bref faut que je revois ma copie. Plus d'ajouré par le coté. Par l'arrière, standard. Et même là, la tête que j'ai laissé est un peu trop étroite. Si je voulais les mettre il faudrait que je la laisse toute rectangulaire avec les méca collé les unes au autre, et à condition de pas se foiré au perçage !
Donc j'ai fouillé dans les chutes et j'ai rajouté des joues à ma tête :


Ensuite j'ai du enlever de l'épaisseur. 20mm c'était bien pour ajouréparlcoté mais main'nant faut 16 ou 17 mm.
J'ai d'abord essayer la scie mais arrivé à la moitié elle a réussi à trouver la lumiére du jour et s'est sauvé.
Du coup rape et cale à poncer.
Dans la foulée j'ai prévu de tenter un plaquage de tête en buis. Du coup faut que se soit bien plan.. et bah dégauchir avec une cale à poncer c'est chaud !

Pour le plaquage de tête j'ai pas de morceau suffisament grand, du coup y'en aurra 4.
J'ai pris une tranche de 7mm, bien poncer les 2 cotés et "l'axe à coller" et fendu en deux à la scie à métaux.
Pour les coller j'ai clouer de petit clou pour caler la première moitié. Ensuite j'ai posé l'autre moitié, j'ai tracer le contour au critérium puis j'ai cloué des nouveaux petits clous pour caler la seconde mais cette fois je les ai cloué sur les traits de crayon, de sorte qu'il y a la moitié de l'épaisseur du clou qui bloque un peu. C'est pour que ça presse "l'axe à coller".
Aprés j'ai rentré les piéces en biais et j'ai rajouté des serres-joints pour les plaquer à la table (c'est du strat la colle prend pas vraiment dessus) :




Même manége pour les deux autres et pour le collage des quatre ensembles :


En fesant comme ça je me retrouve avec les cotés poncés du coté qui sera coller sur la tête (tant mieux) le coté apparent est encore brut de sciage et comme je suis pô équipé pour poncer/calibrer des morceaux de cette épaisseur (2-3 mm) je vais devoir attendre de l'avoir coller pour pouvoir le faire. Du coup ça sera la surprise ! Je pense que ça ressemblera à une tête de panda ...on verra.

J'ai grossiérement dégrossi la jonction talon calebasse.
Étant donné qu'avec ma gourd-banjo la calebasse c'était courbé un peu plus une fois tendu la peau je vais attendre d'avoir fixer la peau pour finir la jonction.


J'ai commencé à fixer la peau. J'ai pris des photos mais je vais les posté plus tard, toutes celles de la peau, pour faire un genre de mode d'emploi.
Je l'ai fait le soir, éclairé par l'ampoule, le lendemain à la lumière du jour je me suis rendu compte que j'avais inversé la face interne et externe de la peau.. je redémmonte, retrempe, recommence. Quelques heures plus tard je me suis aperçus que la calebasse commencer à fendre... J'ai tout démonter. Demain collage de renfort !

-Fixation de la peau-
-SUITE-


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire