lundi 24 mars 2014

La cabane des Minis

Ma sœur à récupérer une chatte sauvage et ses 3 petits (surnommé "les minis").
Voici une cabane faites pour eux à partir de planche de palette pour l'extérieur (la partis visible) et de quelques plaques d'agglo pour l'intérieur.
L'armature a était faite à partir des entretoises des palette (de plus grosse section que les planches).
Elle est logeait est à l'extérieur sous un escalier en béton :



La porte à une chatiére (naturellement !) mais elle peut aussi s'ouvrir en grand.

Les panneaux extérieurs (la porte et le coté visible) sont des planches de palette auxquelles j'ai fait une feuillure pour les assemblaient (collé) :
Les planches n'étant pas parfaitement droites et n'étant pas exactement de la même épaisseur, pour "aplanir" le coté extérieur j'ai pris la défonceuse avec un fer droite, basique, et j'ai réglé pour qu'il ne mange qu'un petit milimétre. Ensuite je l'ai baladé audessus de la surface en insistant sur les endroits qui dépassaient :


 Là j'ai tracer les planches exagérément de traviole pour illustrer.
Naturellement cette méthode n'aplanis que superficiellement et demande de ne pas insister une fois qu'une bosse à était ramener localement aux même niveaux.
Ça sert juste à créer l'illusion !
Aprés ça un coup de ponceuse et on pourrait croire que le panneau est parfaitement dégauchi.

Voici l'intérieur (sans les couvertures ) :



On a rajouté des petites plaques de polystyrène (de plafond) au-dessus et sur le coté (non-visible par l'intérieur) pour isoler du mur et de l'escalier.

Le hublot à était fait en plexiglas (coupé à la sauteuse avec une lame à petite dent, type métaux).
Son emplacement a d'abord était creuser sur un petit centimètre d'une rainure circulaire (avec un compas sur la défonceuse, coté extérieur).
Puis grossièrement coupé à la scie sauteuse (d'abord un trou de perceuse pour faire passer la lame de scie).
Et une feuillure faite par l'intérieur (avec le roulement à bille du fer s'appuyant sur le bord de la rainure déjà faite) et venu finir le boulot.

La cabane est adopté :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire