mercredi 1 octobre 2014

Tardis : collage de plexiglas

La partie mécanique, même si elle n'est pas encore fini, est en bonne voie.

Renseignement pris, normalement le plexiglas se colle avec du chloroforme ! Sauf que le chloroforme c'est pas facile à trouver et c'est même interdit à la vente à moins d'être médecin.
Autre possibilité, l'éther. Mais là ya discutions ! Certains disent qu'il faut utiliser de l'éther industriel, beaucoup plus "chargée" (et interdit à la vente public !), et d'autre disent qu'avec de l'éther de pharmacie ça dois être jouable ?!
Il existe aussi des colles spéciales pléxiglas mais elles sont hors de prix ! Surtout que j'en ai vraiment pas besoin de beaucoup.

J'ai donc porté mon chois sur la super-glus. C'est pas l'idéal mais ça sera suffisant pour moi.
Le probléme de la super-glus c'est qu'elle fait légérement fondre le pléxi. Faut donc pas en mettre de trop.
Et elle peut aussi faire des trace blanchâtre si on en met sur la surface du plexi (sans rien collé par-dessus).
Pour tester la solidité j'avais collé un petit morceau puis tirez dessus à la main pour voir. Il s'est détaché juste en forçant un peu. C'est à dire que faut qu'en même forcer un peu, mais pas beaucoup ..un enfant de 5 ans pourrais y arriver !
Mais bon pour ce que j'ai à coller ça devrait être suffisant pour moi.

Autre inconvénients de la super-glu : elle ne laisse pas des masses de temps pour placer ses piéces et rectifier le tir en cas d'erreur. Et avec ma Parkinson naturelle je le sentais pas trop !
J'ai donc du rusé un peu ...

 Pour les petits bouts de plexi qui me servent de cales entres mes trois étages j'ai d'abord placé tout comme il me fallait et maintenus le tout bien fixé à l'aide de boulons. Puis j'ai mis juste une petite goutte de colle sur l'une des arrêtes, que j'ai ensuite étiré avec un petit baton en pointe sur toute la longueur de l’arrête ..et j'ai laissait sécher.

Une fois sec j'ai desserré les boulons, j'ai fait basculer la pièce sur le coté en utilisant la glu en guise de charnière !
Remis de la colle dessous et j'ai reposé ma piéce.
Terminé !


Le rotor étant maintenu par deux axe (l'axe de tête et l'axe dans son socle) je ne pouvais pas faire comme ça pour les deux cotés.
Pour le support qui tiens l'axe de tête j'ai fait la méthode décrite plus haut.
Pour le socle du rotor j'avais besoin d'être beaucoup plus précis et je ne pouvais pas faire basculer le socle comme au-dessus, sinon je n'aurais pas pus rentrer le rotor dans les trous des axes ! Bref, dans du petit bois de cagette j'ai fait une encoche dans laquelle le socle pouvait glisser par le haut tout en permettant de rentrer le rotor dans ses axes. J'ai chercher la position optimal en remontant le tout puis j'ai maintenu ma petite planche grâce à un petit serre-joins. Ensuite il n'ya avait plus qu'à mettre quelques gouttes de colle (en fesant attention à ne pas colle le bois) faire venir le socle par au-dessus en rentrant le rotor dans ses axes, puis j'ai appuyer tout en fesant tourner le rotor pour m'assurer qu'il ne coincé pas :


Ensuite pour retirer la planchette je l'ai tout simplement cassé en deux, d'où l'importance du mauvais bois de cagette !

Encastré dans l'étage du bas se trouve un gros aimant (il est indispensable pour faire tourner le rotor). J'ai eu la mauvaise surprise de découvrir que la super-glus ne parviens pas à coller un aimant sur du plexiglas. J'aurais du m'en douter !
J'ai donc fait trois petit crochet en plexiglas qui eux sont collés à la glu :


Pardessus rajouté du silicone transparent (de salle de bain) sur tout le tour.
De l'autre coté de ce même étage est fixé une portion d'engrenage qui est encore dans son support métallique d'origine (je l'ai découpé d'un autoradio). Je l'ai également collé à l'aide du silicone transparent :

Enfin j'ai remonter tout les étages et voilà ce que ça donne :


Le petit aimant du haut (indispensable aussi pour faire tourner le rotor) n'est pas encore fixé. Je pense que je le dissimulerait en horlage !?

Pour finir j'ai pris une petite vidéo de la mécanique en marche. La qualité est déplorable (j'ai enfin trouver un bonne appareil photo mais pour la video c'est pas encore ça) mais quand on est content de soi :





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire